Daruma – porte bonheur

CHF 6.00

Porte bonheur japonais

Existe en deux versions:

  • Brillant: imprimé sur papier photo épais. Vous aurez besoin d’un feutre indélébile pour dessiner les yeux. Ne pourra pas être brûlé.
  • Matt: imprimé sur papier « coton » épais. Vous pourrez dessiner les yeux avec n’importe quel stylo. Evitez les feutres à alcool. Pourra être brûlé.

Illustration originale, créée à l’aide d’outils numériques.

Fait main: impression et découpage.

Hauteur: ~ 90 mm

Largeur: ~ 90 mm


 

– Qu’est-ce que le Daruma? –

Le daruma est une figurine japonaise, traditionnellement en papier mâché, qui ne possède ni bras ni jambes. Elle est facilement reconnaissable avec sa couleur rouge (même si elle peut être de couleur différente), ses moustaches et ses grands yeux ouverts.

Dans la culture japonaise, cette figurine est un porte-bonheur japonais qui symbolise la persévérance, la chance et le succès.

 

Comment utiliser le Daruma?

Que vous soyez superstitieux ou non, la poupée daruma est un excellent moyen de se fixer un objectif et de l’atteindre.

Ce talisman japonais est une sorte de porte-bonheur, situé quelque part entre magie et psychologie, qui vous permet de réaliser un vœu. L’utilisation de cette figurine peut être comparée à une « ritualisation », une matérialisation de l’objectif donné sous la forme d’une poupée (un peu flippante) aux grands yeux ouverts.

 

L’utilisation du daruma est très simple, elle peut se résumer en cinq étapes :

  1. Définir clairement son vœu ou son objectif à atteindre. Plus vous êtes concret dans la formulation de votre souhait, plus il a de chance de se réaliser (souhaiter une vie pleine de bonheur, c’est bien, mais ce n’est pas précis. Pensez plutôt à quelle action vous permettra d’atteindre le bonheur ?). Bien entendu, choisissez un objectif réalisable et quantifiable en terme d’actions.
  2. Peindre un des deux yeux en noir. Le droit ou le gauche ? Peu importe, du moment que vous avez votre vœu bien formulé en tête au moment de peindre l’iris de l’œil. En réalisant cette étape, vous scellez votre propre engagement envers l’objectif que vous vous êtes donné.
  3. Poser le daruma bien en évidence chez soi, en haut d’une étagère par exemple, le but étant de pouvoir la voir tous les jours. La présence de cette poupée japonaise vous permettra de garder votre objectif en tête et de renforcer votre détermination. Petit conseil, posez-la plutôt dans votre salon que votre chambre, parce que se réveiller à 3h du matin et voir cette poupée borgne nous fixer avec son regard intense, ça peut être flippant.
  4. Passer à l’action sans perdre de vue son objectif. Une croyance raconte que la poupée renferme un dieu auquel on aurait ôté la vue. En peignant le premier œil, vous le rendez borgne. C’est à vous de travailler, de passer à l’action et de faire preuve de courage, de détermination et de persévérance pour atteindre votre but et ainsi, pouvoir rendre la vue au dieu coincé dans la poupée. Gardez en tête que le daruma récompense le sacrifice et la force inébranlable de la volonté.
  5. Peindre le deuxième œil une fois son objectif atteint ou son vœu réalisé. Au bout d’un an, la tradition veut que le daruma soit rapporté au temple où il a été acheté pour être brûlé, que votre objectif soit atteint ou non. Selon les croyances, le pouvoir de la poupée daruma s’estomperait au bout d’un an.

 

Si votre objectif a été atteint, c’est un moyen de passer à autre chose. Si, au contraire, vous n’avez pas réussi à atteindre votre objectif, la brûler ne signifie pas que vous abandonnez, mais que vous allez chercher un autre moyen pour atteindre votre but (ou recommencez avec un nouveau daruma).

Informations complémentaires

Papier

Matt, Brillant